L'escriban > FICHE 6

Le plan et les chapitres d'un mémoire

Doit-on, à partir de ce plan décomposé en parties et sous parties aller plus loin dans le découpage ?
La réponse est oui ! Il faut, à partir des matériaux dont on dispose poursuivre le découpage en chapitres, afin de faciliter, par la suite, le travail de rédaction de votre rapport ou mémoire.

Pour reprendre le même exemple de mémoire en sociologie, nous pourrions avoir :

  1. Consommation d’alcool chez les jeunes de 16 à 25 ans : les constantes
    1. Les constantes quant aux quantités ingérées
      1. Quantité ingérée et statut professionnel
      2. Quantité ingérée et statut matrimonial
    2. Les constantes quant à la nature des produits
      1. Les constantes liées au sexe
      2. Les constantes liées au mode de vie
  2. Consommation d’alcool chez les jeunes de 16 à 25 ans : les différences
    1. Les différences liées aux tranches d’âge
      1. Tranches d’âge et masculinité
      2. Tranches d’âge et lieu de résidence
    2. Les différences liées à la typologie rural/urbain
      1. Typologie rural/urbain et niveau d’études
      2. Typologie rural/urbain et détention d’un capital
  3. Analyse de la spécificité du département X
    1. les facteurs sociologiques
      1. Un niveau de vie inférieur à la moyenne nationale
      2. Un tissu rural en recomposition
    2. les facteurs culturels
      1. Un taux d’exclusion anormalement élevé
      2. Une population hétérogène
    3. La prégnance des départements voisins
      1. Le département Y agit comme un contre modèle
      2. Le département Z est perçu comme une référence

On constate de suite que nous sommes déjà en présence d’un plan beaucoup plus abouti qui implique nécessairement d’avoir déjà largement exploité une documentation et de s’être posé un certain nombre de questions.